Contact
Un acteur de l’industrie
pharmaceutique algérienne
depuis près de 20 ans.
Array > Coparamol 20/400 mg

Analgésique / Antalgique

D.E N°06/03B 026/231

Coparamol 20/400 mg

Codéine / paracétamol

Forme et présentation

Comprimés : boite de 20 , sous plaquette thermoformée.

Composition

Paracétamol :  400 mg

Phosphate de codéine hémihydraté :  20 mg

Quantité correspondant à codéine base :  15,62 mg

Excipients : q.s.p. 1 comprimé

Propriétés

Antalgique périphérique et antalgique opioïde

Indications thérapeutiques

RESERVE A L’ADULTE A PARTIR DE 15 ANS. Indiqué dans le traitement des douleurs modérées à intenses qui ne sont pas soulagées par l’aspirine ou le paracétamol seul.

Contre indications

  • Allergies connues à l’un des constituants

  • Maladie grave du foie

  • Chez l’asthmatique

  • Dans l’insuffisance respiratoire

  • Chez la femme allaitante

  • En association avec la buprénorphine, la nalbuphine, la pentazocine

  • Chez l’enfant de moins de 15 ans

Précautions d’emploi

L’absorption d’alcool pendant le traitement est déconseillée.

Prévenez votre médecin en cas: de maladies des reins ou du foie, de maladies respiratoires (dont l’asthme), d’encombrement bronchique (toux avec expectorations), d’opération de la vésicule biliaire.

L’attention est appelée notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de somnolence dus à la présence de codéine.

IL FAUT SYSTEMATIQUEMENT SIGNALER A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN TOUT AUTRE TRAITEMENT EN COURS, AFIN D’EVITER D’EVENTUELLES INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES.

Ce médicament peut perturber un dosage sanguin d’acide urique ou de glycémie.

Grossesse et allaitement

La femme enceinte peut prendre ce médicament à condition qu’il soit utilisé aux doses recommandées et en traitement court (quelques jours). Cependant, en fin de grossesse, la prise abusive de codéine peut entraîner des effets néfastes chez le nouveau-né.

Ce médicament passe dans le lait maternel. De trop fortes doses de codéine administrées chez les femmes qui allaitent peuvent entraîner des pauses respiratoires ou des baisses du tonus du nourrisson, il est par conséquent contre-indiqué chez la femme allaitante.

Mode d’emploi et posologie

Voie orale. Les comprimés sont à avaler avec un verre d’eau.

RESERVE A L’ADULTE A PARTIR DE 15 ANS

Un comprimé, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 à 6 heures. Eventuellement, prendre deux comprimés en une prise en cas de douleur intense, sans dépasser 6 comprimés par jour.

En cas de maladie grave des reins, les prises seront espacées de 8 heures minimum.

Si la douleur persiste plus de 4 à 5 jours, ne pas continuer le traitement sans l’avis de votre médecin.

Effets indésirables

Ce médicament peut entraîner chez certaines personnes des effets plus ou moins gênants.

  • Liés à la présence de codéine: constipation, nausées, vomissements, somnolence, vertige, gêne respiratoire, réactions cutanées.

  • Liés à la présence de paracétamol: rarement, réactions cutanées ou allergiques : dans ce cas, arrêter immédiatement le traitement et avertir votre médecin.

  • Exceptionnellement, modifications dans le bilan biologique: taux anormalement bas des plaquettes sanguines, pouvant se traduire par des saignements du nez et des gencives.

Mise en garde spéciale

  • En cas de surdosage ou de prise par erreur d’une dose trop élevée, consultez immédiatement votre médecin. Les principaux signes du surdosage en codéine sont la somnolence et des difficultés respiratoires.

  • L’usage de ce médicament peut entraîner une dépendance. Ne pas utiliser de façon prolongée sans avis médical

Ce médicament contient du paracétamol et de la codéine. D’autres médicaments en contiennent.

Ne pas les associer, afin de ne pas dépasser les doses maximales conseillées.

Conditions de conservation

A conserver dans l’emballage extérieur d’origine entre 15°C et 25°C.

Ne jamais laisser ce médicament à la portée des enfants.

 

DE N° :06/03B 026/231.

Date de mise à jour de la notice : Novembre 2016

Nos talents au service de la santé

Laboratoires Salem, un acteur de l’industrie
pharmaceutique algérienne depuis près de 20 ans.

Production et contrôle qualité

Les 11 ateliers de fabrication dont disposent les laboratoires Salem représentent un véritable moteur et un pivot pour l’entreprise, ce qui a permis à cette dernière de se spécialiser dans les formes sèches (gélules, [...]

Lire la suite...

Importation, exportation et distribution

Afin de mieux suivre le devenir de leurs produits sur le marché, les Laboratoires Salem se sont pourvus d’une large plateforme logistique pour la distribution [...]

Lire la suite...

Recherches et développement

Ce département représente la centrale novatrice qui est toujours à l’affut des solutions thérapeutiques de plus en plus efficaces et le plus proche possible des besoins réels des patients. Il est en perpétuelle [...]

Lire la suite...

Promotion médicale et marketing

Le département de la promotion médicale et du marketing a été instauré dès le commencement de la production par les Laboratoires Salem, visant à rester [...]

Lire la suite...